Bienvenue sur l'album photo de la Stéphanoise de Montoir de Bretagne

Le théatre de 1910 à 1962 - Les Joyeux Farfadets

Allez voir les photos dans la rubrique "Photos" section Théatre

Le premier groupe théâtral a été créé par l'abbé ELIES pour les garçons. A l'époque, il n'était pas question d'autoriser la formation de groupe mixte dans les patros .

Parmi les acteurs des années 20, on relève les noms de beaucoup d'anciens montoirins  très connus : MM. MERCIER Joseph, CURET Aubin, TENIERE André, BARBIN Émile, GUILLER Roger et Emile, BIVAUD Alexis Père et Fils, POYARD Auguste, RICHOMME Léon, CRIAUD Émile, GOUTIN Albert, BRACMARD Jean, LEFEUVRE Édouard, ROBIN Armend .

Quelques titres de pièces qui furent jouées durant cette période.

Par les garçons : Les deux réservistes, Attaque de nuit, Chantepie, Yvonnick.

Par les filles :

  • 1925 : Rustaude et citadine, Les filles au pélerin blanc
  • 1926 : Monsieur l'aumonnier, Le diable en manoeuvre
  • 1928 : Le domestique de Monseigneur, Le cas de Monsieur Bennault, Le bon gendarme BIVAUD
  • 1931 : Le voyage des soeurs Bigoudis, Plus fort que la haine

Après les évènements de 39/45,  reprise de l'activité théatrale, Yvonnick fut rejoué avec bien sûr une troupe rajeunie.

  • 1948 : Pif Luisant , drame moderne
  • 1949 :  Les 20 et 27 mars, Le Pirate de la Baltique ; Les 20 et 27 novembre, Les derniers jours de Gilles de Retz.
  • 1950 :  Jouée en novembre, "Le Baillon" pièce en 5 actes.
  • 1951 : Les 24 février et 1er Dimanche de mars,  Le mystère de Keravel
  • 1952 : Notre Dame de la Mouise, L'ouragan. « Notre dame de la Mouise »  fut la première pièce jouée en mixte .
  • 1953 : Les orphelins du pont de Notre Dame
  • 1954 : Le père Falot
  • 1955 : La Porteuse de pain, Le soldat Lariflette
  • 1956 : Les gueux au paradis

Furent aussi jouées :

Mixte : Le Chapeau de paille d'Italie, Gai marions nous, Le soldat Lariflette, Les gueux au paradis, Vengeance

Garçons : Le Bâillon, Le mystère de Keravel, Les surprises de l'Adjudant Trip, L'homme de la pagode, Le tampon du capiston, Le gondolier de la mort.

La troupe devint alors, "Les Joyeux Farfadets", et se fit rapidement une belle réputation . Les spectateurs venaient nombreux des communes voisines.

Le spectacle s'achevait toujours par le chant composé par deux acteurs et interprété par toute la troupe (La chanson des Joyeux Farfadets).

  • 1962 : Dernière pièce jouée par la troupe,  « Vengeance  »

La chanson des "Joyeux Farfadets"

Paroles de J.T. et M.B. - sur un air de cirque "Entrez, entrez et vous verrez" (Cliquez ici pour écouter)

 

Oui, nous sommes la troupe des "joyeux Farfadets"

Descendant en droite ligne du fameux Triboulet

Toujours prêts à faire rire

Il ne faut pas médire

Nous avons fait de notre mieux

Pour vous distraire un peu

Ne soyez donc pas chiches

De vos applaudissements

Merci, merci, Messieurs, Mesdames

Même si vous n'êtes pas riches

Venez nous voir souvent

Merci, merci, Messieurs, Mesdames

La joie au coeur d'un sage

C'est la meilleure façon

De lui donner du courage

Et nous serions contents

De vous revoir ici présents

A la prochaine occasion

Un petit bravo

N'est pas de trop

Pour ceux qui vous ont bien distraits.

Et revenez voir

Un autre soir

La troupe des joyeux Farfadets.

 

 



06/08/2007

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres